mercredi 14 août 2013

Le grand jour


"arbre du bonheur" en pierre d'ambre
       

         Voici la fiche que je m'étais faite pour résumer toutes les actions à faire durant l'accouchement, pour être sûre d'être détendu en n'utilisant mon cortex au minimum : 
sans chercher dans ma mémoire ce qu'il faut faire à tel ou tel moment de l'accouchement.


                                                                   


Travail

                     à la maison :

 - prière
 - homéopathie granules
 - suppositoire glycérine
 - pensées positives
 - musique
 - bain chaud pour détendre et faire descendre bébé
 - chi qong pour recharger énergie du corps entier
 - shiatsu pour descendre bébé et assouplir périnée
 - mouvements ballon pour accélérer travail et engager bébé dans le bassin (charlie chaplin)
 - sophro visualiser dans salle de travail
 - massages

                     dans la voiture :

 - prière
 - granules contre stress
 - sophro visualiser dans la poussée


                    salle de travail :

 - prière
            - pendant monitoring :
                 - musique
                 - sophro dilatation du col pendant les contractions et mouvements des pieds pour engager bébé dans le bassin
- pensées positives
- chi qong pour mettre énergie dans le bas ventre
- barre céréales si faim, boire
- prière
- shiatsu périnée et descendre bébé
- sophro message grotte et dilatation du col
- massages
- bouger au ballon, ou autre pour engager bébé dans le bassin

Fin de travail et poussée

- prière
- pensées positives
- musique
- sophro visualiser moments avec bébé après accouchement dans la chambre de maternité
- massages
- bouger ballon ou autre

                     - poussée

5-30 deux fois ou 5-20 trois fois : poussée par l'expiration
ou
4-27-30 deux fois ou 4-20-25 trois fois : poussée traditionnelle

Dans les 2 cas, position des pieds en chasse neige pour agrandir le bassin pour permettre au bébé de passer.


         Il y a bien sûre des choses que je n'ai pas faites comme elle étaient écrites, d'autres où je me suis rendue compte qu'elle ne m'apportaient pas grand chose voire même rien du tout : La stimulation des sacrés de la méthode Bonapace.
Enfin d'autres qui ne m'étaient pas si nécessaire que ça.. : 
    - le suppositoire de glycérine : mon corps avait fait le lavement tout seul, autrement dit, par miracle, je n'était plus constipée ! Je suis allée aux toilettes 2 fois au tout début de travail, et plus aucunes envie d'y aller ensuite, et lors de la poussée, je savait que seulement mon bébé sortirait vu qu'il n'y avait plus rien d'autre ! Mine de rien, de savoir ça, on pousse mieux et sans gènes...
     - les granules homéopathiques contre le stress.. je n'en ai absolument pas eu besoin, mais je les avait prises avec moi à la maternité, au cas où mon mari en ai eu besoin... mais ce ne fût pas son cas non plus !
Et puis il y en a avec regret que je n'ai pu faire : le Chi Qong. Je n'avais pas assez de temps entre les contractions pour renouveler toute l'énergie de mon corps, et vers la fin du travail, pour en mettre dans le bas ventre (au moment où selon moi ça aurait été un plus)...  Je n'en ai donc pas fait du tout, mais je pense que mon corps pouvait faire ce travail sans forcément en avoir besoin, contrairement à la visualisation de la vague à chaque contraction par exemple.


       Il en sera probablement pareil pour vous le jour de l'accouchement, mais au moins vous n'aurez aucuns regrets d'avoir mis toutes les chances de votre côté, d'avoir préparé tous les outils pour ce travail... votre intuition et votre corps vous guiderons en ce grand jour, plus vous serez préparée, plus vous serez fière de votre exploit !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire