mercredi 14 août 2013

La méthode Bonapace




  Alors que l’objectif général de la méthode Bonapace est de renforcer le couple par la complémentarité du rôle de père et de mère, les objectifs spécifiques sont de favoriser un accouchement naturel, sécuritaire et satisfaisant:


  • en encourageant la participation du père;
  • en réduisant la douleur par des approches simples et douces et;
  • en réduisant les interventions médicales liées à une mauvaise gestion de la douleur.
  •  
                                                                      


       Avec la méthode Bonapace, vous apprendrez comment trois mécanismes endogènes spécifiques réduisent la douleur lors de l’accouchement.

1. Le contrôler de la pensée joue un rôle important dans la perception de la douleur. Comprendre ce qui se passe lors de la naissance et la répétition d'un modèle positif pour diriger l'attention lors de la douleur sont des façons de mettre ce modèle à profit. Avec la méthode Bonapace, vous apprendrez à respirer, à relaxer et à visualiser. Ce mécanisme nécessite un entraînement de votre part, particulièrement de la mère, puisqu’il n’est pas automatiquement déclenché.

2. La théorie du portillon est une autre façon de gérer naturellement la douleur. Développée par les chercheurs Melzack, Ph.D. et Wall, Ph.D., c’est par un massage léger de la zone douloureuse que la réduction de la douleur est obtenue. Avec la méthode Bonapace, le père apprend comment effleurer les zones douloureuses afin de soulager la douleur de sa partenaire. C’est entre les contractions qu’il pratiquera ces massages légers.

3. Combattre le feu par le feu ou le contrôle inhibiteur diffus nociceptif élaboré par le Dr Le Bars, Ph.D., est paradoxal. En fait, il s'agit de créer une seconde douleur pour provoquer le relâchement d'endorphine, une substance produite par le corps qui s'apparente à la morphine. À l'accouchement, les massages douloureux sont pratiqués par le père, dans des points réflexes (points sensibles du corps) et correspondent fréquemment aux points d'acupuncture. Ces stimulations douloureuses agissent à la fois pour obtenir les effets propres à la médecine chinoise (contractions efficaces et positionnement fœtal) et pour réduire la douleur.


                                                                                                                      


http://www.bonapace.com/design/photos/photo-79.gif Un des mécanismes les plus puissant pour réduire la douleur consiste à créer une seconde douleur dans une zone réflexe (point d’acupuncture) du corps de la femme.








http://www.bonapace.com/design/photos/photo-53.gif La stimulation douloureuse des trous sacrés aide non seulement à soulager la douleur mais aussi, selon la médecine chinoise, à rendre les contractions constantes et efficaces.





http://www.bonapace.com/design/photos/photo-41.gif
 Les massages non douloureux sur la zone douloureuse aident à réduire la douleur entre les contractions.





                                                                              


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire