mercredi 18 septembre 2013

La liberté d'accoucher où l'on veut

Aujourd'hui, en France, cette liberté est menacée.
Nous seront forcées d'accoucher en structure ou toute seule si l'on souhaitait accoucher chez nous avec une sage femme pratiquant les AAD.

Le conseil de l'ordre des sages femmes à lancé l'ultimatum pour le 2 Octobre 2013 : toutes les sages femmes qui pratiquent l'accouchement à domicile sans avoir souscrit l'assurance prévue à cet effet seront RADIEES.


Pour information :

- l'assurance est la même que celle souscrite par les obstétriciens (qui eux pratiquent des césa, et sont présent lors de grandes complications... hors ces gestes ne sont pas pratiqués lors d'un AAD puisque dès qu'il y a complication, la sage femme envoie la patiente en structure..)
- le coût est de 25 000 euros l'année, soit le salaire annuel de la sage femme,
- pour les obstétriciens, cette assurances est payé par la sécurité sociale...
- en Belgique, les sages femmes faisant les AAD sont assurées pour 900 euros l'année...


Je suis révoltée, car tout se fait pour nous empêcher d'accoucher à domicile quand c'est un souhait profond qui souvent se fait suite à un accouchement traumatisant en structure : non respect de la physionomie, trop de protocoles, non respect du bébé, accouchement vécu comme étant volé...

Nous sommes dans un pays qui clâme haut et fort :
LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.

Allons nous nous laisser priver de notre liberté d'agir ? NON !

Rejoignez le mouvement, sur facebook : mouvement pour l'accouchement à domicile

Des bloggeurs viennent de faire ce blog pour défendre notre liberté : choisir son accouchement



Parce que si on nous prive de cette liberté, on nous privera sournoisement des autres..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire